L’AGROÉCOLOGIE : UN SOUS-SECTEUR PEU CONSIDÉRÉ DANS LES POLITIQUES AGRICOLES DU SÉNÉGAL

Novembre 2018

Dans le cadre de l’initiative pour la promotion de l’économie verte du GEC (Green economy coalition), l’UICN Sénégal et IED Afrique mènent des conversations avec les acteurs des exploitations familiales pour recueillir les pratiques et les préoccupations dans l’agroécologie.

Les résonnances enregistrées dans la Zone des Niayes (Diender et Keur Moussa) auprès des acteurs de la filière montre que l’agroécologie souffre principalement d’absence de subventions de l’Etat destinées aux intrants (engrais bio, produits phytosanitaires bio…), de manque d’infrastructures de conservation, de commercialisation des produits, de la forte dépendance à l’eau pluviale, des changements climatiques et ses conséquences sur le sol.

Malgré la diversité des dynamiques publiques et privées dans l’agriculture, les exploitations familiales évoluent toujours dans un environnement socioéconomique difficile. Pour redonner vie à ce sous-secteur et lui assurer une durabilité, les efforts devront être orientés vers la promotion d’une agriculture viable et durable.

 

Cliquez ici pour lire l’article complet.